• Black Instagram Icon
  • Black Facebook Icon
IMG_20210317_133500.jpg

    Née en 1989 à Paris, c’est à l’âge de 20 ans que Deborah Gad découvre la peinture, tout à fait par hasard. Etudiante en comptabilité, elle vit secrètement sa passion, sa famille exigeant pour elle un métier

« sérieux ». 

 

     À 23 ans elle décide de se lancer, et intègre l’école nationale supérieure d’art : la Villa Arson. Son travail déjà très affirmé, elle poursuit son chemin à Paris, après une année foisonnante, pleine d’échanges et de nouvelles expériences de l’art. 

 

    Ateliers, petits boulots, le temps file, mais sa production est abondante. Les visages se succèdent : les corps naissent. Toujours plus intimes. Accompagnée par deux excellents professeurs : Philippe Comar de l’ENSBA, et Bogdan Pavlovic ; la jeune artiste grandit, et son travail se déploie.

 

    Aujourd’hui, elle sort enfin de son atelier, et commence à exposer son travail.

 

1989 : Naissance à Paris

2004 : Lycée à Givat Washington, Israël

2007 : Baccalauréat

 

2012 : Atelier de Sèvres, école d’art préparatoire

2013 : Suivi du travail avec Bogdan Pavlovic artiste et enseignant

            Atelier à l’usine Hollander, centre d’artiste

            Travail de recherches et performances avec l’artiste israélien Tal Slutzker, à Tel Aviv, Israël

2014 : Villa Arson - Ecole Nationale Supérieure d’Art

2017 : Suivi du travail avec Philippe Comar artiste et enseignant à l’ENSBA

            Atelier aux Arches, Issy-les-Moulineaux

 

2017 : Exposition collective à la Bellevilloise, Paris

2019 : Participation au projet « Sortir les femmes de l’ombre », au 59 Rivoli, Paris

            Exposition collective « PLASTIK », aux ateliers PRAG 61 à Copenhague, Danemark 

2020 : Interview par l’Essence - Podcast

Crédit photo Cécile Nguyen-Ngoc