Pensée partie d'une recherche du caché chez l'autre, qui - au fil de la production - s'est orientée vers un point de vue plus tourné vers l'intime. Aujourd'hui, cette recherche vise à aborder un rapport ambivalent opposant mon corps/le regardeur à celui d'autrui/du regardé (par exemple en prenant pour modèle récurrent ma soeur, une résonance sur le physique comme sur le vécu).

    

    Sur mes grands formats, l'acrylique vient déstructurer un dessin préalable minutieux et propre. Une volonté de faire apparaître l'altération des corps et matières a aussi grandement guidé mon travail de composition.

 

    Mes oeuvres adressent des problématiques d'identité, d'intimité, de l'équilibre fragile qui tisse le soi avec ce qui grouille et bouillonne à l'intérieur.

 

    Je célèbre l’émotion cachée. Mes oeuvres sont sentimentalistes, c’est un trait revendiqué.